Les résidences pour seniors et Ehpad: un marché porteur

 

Les résidences seniors répondent aux besoins de ces nouveaux seniors dynamiques et autonomes (60 à 75 ans) à la rechercche d'un espace de vie avec des services mais sans besoins médicaux. Ces résidences disposent d'un cadre de vie agréable, alliant confort, sécurité et bien-être constituant ainsi un veritable remède à l'isolement des personnes. Les Ehpad quand à eux sont destinés à des personnes dépendantes agées de 75ans et plus.

 

Une population en Augmentation

 

Selon l'Insee, avec plus de 12 millions de personnes agées dont 65% ont entre 60 et 74 ans la France connait un vieillissement de la population qui va fortement s'accentuer dans les prochaines années.

Représentant actuellement 20% de la population, les plus de 60 ans devraient dépasser 25% en 2015 et 30% en 2030 et atteindre plus de 21 millions de personnes à l'horizon 2040.

Illustration de cette croissance ci dessous avec  la projection de l'évolution de la pyramide des âges 2005-2030 réalisée par l' Insee.

 

évolution des seniors en france

 Une société en mutation

 

Aprés le déséquilibre démographique et l'allongement de la durée de vie, l'évolution des moeurs reste le troisième facteur, véritable tendance de fond, qui participe à la croissance de la demande de résidences adaptées: avec l'eclatement des famille, l'augmentation des distances parents-enfants...de plus en plus de personnes agées souvent célibataires ou veufs (ves) souffrent ainsi de solitudes ou d'éloignement (50% des femmes de plus de 70ans se retrouvent seul.

Selon un sondage Harris interactiv pour le groupe Humanis, les 50 - 65 ans jugent que  la solution qui répond le mieux aux besoins d'une personne agée dépendante est pour 50% d'entre eux, la résidence senior ou adaptée largement devant le maintien à domicile 37%

 

répartition des seniors en france

 Un besoin immobilier adapté

 

Si 87% des plus de 75ans habitaient chez eux il y'a quelques années, les solutions d'hébergements proposées pour les personnes agées valides, dépendantes ou invalides sont un enjeu majeur aujourd'hui.

En effet, l'habitat traditionnel ne répond plus aux attentes des seniors car trop grand et difficile à entretenir, isolé, manquant de sécurité et de compagnie...

D'autre part, comme aux USA, l'Europe et la France voient se développer la tendance du "vieillir bien" que se soit chez soit avec assistance ou en résidence médicalisée.

 

Un marché porteur

 

Face à un allogement de la durée de vie et au vieillissement de la population, l'immobilier adapté aux seniors a donc de belles années devant lui car la demande est et restera en augmentation pour les années à venir alors que l'offre immobilière même si elle se structure est encore largement insuffisante.